Bonjour les Princesses ! 

Si vous avez bien suivi mon actualité instagram, vous avez pu voir que nous sommes parties Chérie et moi ce week-end à la découverte de Lyon ! Un week-end que j’avais offert à Chérie à l’occasion de nos deux ans et demi. Nous sommes parties vendredi soir à 18h30, après mon travail, direction l’autoroute ! Une petite pause pour se dégourdir les jambes et se ravitailler au mcdo d’une ville alentour de l’autoroute, et nous sommes arrivées aux alentours de 22h30 à notre hôtel Ibis Budget. Nous voulions découvrir le soir-même Lyon de nuit, mais j’étais vraiment fatiguée (mon réveil sonne tous les jours à 5h35!) et j’ai préféré aller me coucher pour être en forme le lendemain matin. Nous avons quand même remarquer à ce moment-là que Lyon faisait de gros efforts pour mettre de la verdure partout, et ça c’est vraiment appréciable pour une grande ville.

( Les photos de la chambre ont été prises avant de repartir de l’hôtel afin d’avoir une lumière correcte!)

Le matelas était légèrement trop dur, mais le bonheur d’une douche bien chaude avec le petit +, le jet éclairé, m’a vite fait oublié ça. Et le graal, ça a été notre petit déjeuner. Buffet à volonté, du sucré du salé, nous nous sommes régalées ! Une fois repues, nous sommes parties à la découverte de Lyon ! Enfin, nous y voilà ! Nous avons commencé par nous rendre au Parc de la tête d’or, où nous avons découvert une roseraie magnifique ! Nous ne savions plus où donner la tête devant les fleurs, les arbres, les noms et les provenances originales et incroyables. Malheureusement le parc étant trop grand (il comporte un lac, un vélodrome et bien d’autres…) et le week-end trop court nous avons vite été à notre but principal dans le parc, le zoo. Parce que oui, ce qui est génial avec ce parc, c’est que tout est gratuit, et tout est fabuleux. Les animaux sont beaux, et bien entretenus. Presque, l’ours présent là-bas a clairement un espace trop petit pour lui, et s’ennuie à tourner en rond. Nous avons eu de la peine pour lui, j’aurai bien aimé trouver un soigneur pour qu’il nous explique pourquoi il n’a pas un enclos plus grand, des congénères, et de la distraction! Tout de même, j’ai apprécié découvrir la première cage du zoo (j’ai oublié la date de construction) qui date d’environ un siècle. Nous avons clairement amélioré la vie des animaux en zoo, mais ce n’est pas encore au top du grand luxe. Un retour en arrière et un peu d’histoire que j’ai apprécié. Après avoir flâné devant le lion, nous sommes reparties du Parc, émerveillées par tout ce qui est proposé, mitigées par les enclos toujours trop petits à notre goût. 

 

Nous sommes sorties du Parc de la tête d’Or, et très rapidement nous avons découvert le quartier de la Croix-Rousse. Mais qu’est-ce que ça monte là-bas ! J’en avais des crampes dans les cuisses, c’est un très bon sport la découverte de Lyon. Ca valait tout de même le coup car arrivées en haut du quartier nous avions une vue dégagée sur toute la ville. En redescendant, direction le Vieux Lyon, nous avons été agréablement surprises par ce quartier aux allures de liberté, ces salles de concerts indépendantes et des labels indépendants, ces places hors du temps, des boutiques d’un autre monde et ces rues couvertes de tags. Un monde à part dans une ville morderne. Arrivées dans le Vieux Lyon, nous avons à la fois cherché dans quel restaurant typique nous allions pouvoir manger le soir, et où nous procurer des sandwichs Lyonnais. Finalement nous avons trouvé un Subway (lovelovelove pour ce fastfood) et fort heureusement car à peine franchi la porte que dehors il s’est mis à pleuvoir des cordes….! Le ventre bien rempli, la pluie ne s’était toujours pas arrêtée, direction l’hôtel. En repartant, nous avons achetés des petits gâteaux bouchons pour nos familles en souvenir, réservé dans un restaurant, et après de longues minutes de marche sous la pluie, nous tombons sur un Primark… Ni une ni deux, le magasin n’étant pas chez nous, on s’est fait une jolie virée shopping ! (Non, ça n’appelle pas un futur article shopping.) Lorsque nous sommes ressorties, par miracle, il ne pleuvait plus. Petite halte à l’hôtel pour déposer nos achats, et nous sommes reparties à l’aventure.

 

Nos jambes commençaient à se faire lourdes alors on s’est fait le petit luxe de prendre le métro pour nous rendre place Bellecour. Nous voici devant la fameuse statut ! On nous a fait la petite blague de chercher pourquoi le sculpteur de la statut s’est suicidé après l’avoir fait, premier réflexe de Chérie “Bah il a pas d’étrier!”. Bah oui, mais il a pas de selle non plus! Après vérification c’est bien à cause des étriers, soit disant, sauf qu’il s’agit d’une légende urbaine.. Merci de nous avoir fait tourner en bourrique ! Ca nous a quand même bien occupée. Nous avons vagabondé, se perdant, dans les rues alentours de la place, tout en remontant au Vieux Lyon. Nous sommes tombés sur un starbuck qui m’a fait chaud au coeur, un concert de rue qui a charmé Chérie, un musée du miniature et du cinéma malheureusement fermé à l’heure qu’il était, et puis finalement il était l’heure d’aller au restaurant. Les pavés de St Jean est un restaurant typiquement Lyonnais, à la décoration superbe où pleins de petits mots de clients de passages sont accrochés (nous n’avons pas hésité à laisser le notre!), une carte remplie de spécialité faites maison et des serveurs humains et adorables. Pour deux menus, un apéro et du vin, nous n’avons même pas dépassé les 50€. Je vous recommande vivement ce restaurant si vous allez à Lyon! 

Après cela, nous sommes rentrées à nouveau en métro car la pluie était de retour. Tout comme le lendemain matin, alors que nous avions prévu d’aller au musée du miniature et du cinéma, la pluie nous a découragée, nous avons préféré rester sous la couette bien au chaud, profiter d’une dernière douche illuminée, d’un petit déjeuner à volonté, et finir par rentrer retrouver notre chaton. 

Malgré la pluie, nous avons apprécié la ville de Lyon et nous ne manquerons pas d’y retourner un jour pour l’apprécier encore mieux ! Et vous ? 

FACEBOOK
INSTAGRAM
HELLOCOTON

 

Publicités