Bonjour les Princesses !

Aujourd’hui je vous retrouve pour un article “critique” sur trois films que j’ai vu ou revu dernièrement, et que j’ai pris plaisir à vous rédiger. 

WORLD WAR Z

Afficher l'image d'origine

Un jour comme les autres, Gerry Lane et sa famille se retrouvent coincés dans un embouteillage monstre sur leur trajet quotidien. Ancien enquêteur des Nations Unies, Lane comprend immédiatement que la situation est inhabituelle. Tandis que les hélicoptères de la police sillonnent le ciel et que les motards quadrillent les rues, la ville bascule dans le chaos... 

Les gens s’en prennent violemment les uns aux autres et un virus mortel semble se propager. Les êtres les plus pacifiques deviennent de redoutables ennemis. Or, les origines du fléau demeurent inconnues et le nombre de personnes infectées s’accroît tous les jours de manière exponentielle : on parle désormais de pandémie. Lorsque des hordes d’humains contaminés écrasent les armées de la planète et renversent les gouvernements les uns après les autres, Lane n’a d’autre choix que de reprendre du service pour protéger sa famille : il s’engage alors dans une quête effrénée à travers le monde pour identifier l’origine de cette menace et trouver un moyen d’enrayer sa propagation…

Malgré toutes les critiques négatives que j’ai pu lire/entendre sur ce film, c’est un film que j’aime regarder de temps à autre. Pour une fois, c’est pas des zombies idiots (vous me direz qu’un zombie c’est censé être mort, donc ne plus avoir de cerveau, je suis d’accord mais tout de même.), et leur claquements de dents me font sacrément froid dans le dos. L’envie de savoir comment, pourquoi, d’où ça vient est très présente dans le film et nous donne nous aussi envie de savoir. Je trouve la fin un peu bâclée, et certaines scènes sont mal filmée (à mon goût) ce qui fait que parfois je n’ai rien compris à ce qui se déroulait. Mais en dehors de ces deux petits points, j’apprécie ce film et je suis ravie de savoir qu’en 2017 la suite devrait sortir !

 

DE L’AUTRE COTE DU PERIPH

Un matin à l’aube dans une cité de Bobigny, près d’un vieux tripot clandestin, est retrouvé le corps sans vie de Eponine Chaligny, femme du très influent Jean-Éric Chaligny, premier patron de France, au centre d’un climat social extrême qui secoue la France depuis quelques semaines. Ce matin-là deux mondes radicalement opposés vont alors se croiser : Ousmane Diakité, policier de la section financière de Bobigny et François Monge, capitaine de la fameuse police criminelle de Paris. Leur enquête va les emmener d’un côté à Paris et son syndicat patronal, de l’autre en banlieue de Bobigny et ses affaires clandestines. Tour à tour, de l’autre côté du périph.

Une histoire policière, un meurtre à résoudre, entourée d’une bonne dose de rire à la Omar Sy. J’étais pas trop motivée à le regarder, et finalement je ne le regrette pas. Une comédie à la française qui m’a bien fait rire, une rencontre entre deux clichés, banlieue vs Paris. L’enquête en elle-même est un peu bidon, mais c’est pas ça le but du film, c’est pas un film policier, c’est un film comique, et pour ça je trouve qu’il est bien réussi. Omar donne tout son possible pour être au niveau d’Intouchable, et Laurent l’accompagne très bien dans cette voix-là. Un film à regarder en famille, bien calé au fond du canapé un dimanche soir pluvieux. 

 

FAMILLE MILLER UNE FAMILLE EN HERBE

Afficher l'image d'origine

David, un vendeur de drogue de bas étage, se fait dérober sa marchandise ainsi que le contenu de son coffre-fort par trois voyous. Il ne peut plus donner l'argent des ventes à Brad, son fournisseur. David a désormais une dette envers ce dernier. Brad, pour effacer l'ardoise de David, lui demande de rapporter une cargaison de drogue du Mexique.

David réfléchit à la meilleure méthode pour franchir la frontière entre les États-Unis et le Mexique puis revenir et passer à nouveau la frontière. Il juge que la meilleure manière pour rester discret est de se faire passer pour une famille modèle. Il va alors engager Rose, sa voisine strip-teaseuse, pour la faire passer pour sa femme. Il recrute aussi Kenny, un garçon de dix-huit ans qui vit en dessous de chez lui et qui est sans nouvelle de ses parents depuis une semaine, puis Casey, une jeune fugueuse, afin qu'ils tiennent le rôle des enfants du soi-disant couple.

Ils partent tous les quatre à bord d'un camping-car pour franchir la frontière. Mais en arrivant chez le producteur, David se rend compte que la quantité de drogue est plus importante que ce qu'il pensait. Il repart alors vers les États-Unis, mais les problèmes s'enchaînent. Entre le radiateur du camping-car qui casse, leur rencontre avec une famille un peu lourde, et les producteurs mexicains qui tentent de les rattraper après avoir compris qu'ils ont été volés, le voyage de la famille Miller accumule les difficultés.

C’est un film qu’on ne connaissait pas du tout, mais au détour d’un dimanche soir sur TF1 nous l’avons découvert, et j’avoue que je n’avais pas du tout regardé le synopsis avant de mettre la chaîne! Déjà, Jennifer Aniston est parfaite, comme d’habitude. Le casting est vraiment très bon, je crois que c’est la principale qualité du film. Les acteurs jouent très bien leurs rôles, que ce soit l’ado idiot ou la jeune rebelle, ils sont très bons. L’histoire est typique d’une comédie américaine, un peu banale sur les bords avec des rebondissements qu’on pourrait presque prévoir, mais avec des moments de rires non négligeable quand même! Une bonne dose de bonne humeur que je vous recommande ! 

 

J’espère que cet article vous aura plu !
Vous aussi vous les avez vu ? Vous les avez aimé, ou peut-être pas ?
J’attends vos avis ! 

 

FACEBOOK
INSTAGRAM
HELLOCOTON

 

Publicités